Marque de voiture: Volvo

Logo Volvo

logo-volvo

On prête l’origine du logo de voiture Volvo à une représentation du dieu grec de la guerre, Arès.

Il rappelle aussi le symbole de la virilité masculine

Volvo: d’hier à aujourd’hui

C’est la principale marque de voiture suédoise. Elle est encadrée par la société Volvo AB aux passés multiples dans l’industrie automobile et commerciale.

En marge des voitures citadines et familiales, le logo de voiture Volvo est également présent sur de nombreux modèles de véhicules commerciaux, de transports publics, mais aussi des véhicules commerciaux (camions etc).

Bien que plus ou moins minoritaire dans le microcosme des constructeurs d’hier et d’aujourd’hui, Volvo s’est toujours fait une place sur le marché international, notamment grâce au profil haut de gamme de ses modèles conjuguant esthétisme et performances sans oublier la durabilité.

Volvo profite également de près d’un siècle d’expérience dans son domaine.

 

Volvo et SKF

Le saviez-vous ? Volvo signifie “je roule” en latin!

Avec SKF sa filiale (géant équipementier et leader mondial des roulements mécaniques), Volvo AB est en 1920 uniquement spécialisé dans les roulements à billes et autres accessoires ayant trait aux roulements en tout genre.

Ses gérants – Assar Gabrielsson et Gustaf Larsson – arrivent à convaincre le le comité directeur de SKF de participer à une industrie alors naissante, quoique très populaire en ces temps-là, l’industrie automobile.

Après moult négociations, les deux associés reçoivent l’aval du comité de direction et commencent par l’introduction d’une dizaine de prototypes de ÖV4 dès 1926. Les prototypes sont à l’image de la suède: des véhicules robustes faits pour tenir le choc des hivers rudes. La qualité de fabrication est et restera un constante chez Volvo.

Le ÖV4 est un cabriolet avec un moteur 4 cylindres en ligne et soupapes latérales, dessiné dans des coloris bleu foncé agrémenté d’ailes noires pour le contraste des formes.

La mise en route de la première fabrique suédoise de voitures commence en 1927 avec ce modèle, en plus de la berline PV4.

Cette dernière a comme particularité d’avoir des sièges convertibles en lit ! S’ensuit une longue période de productivité et de développement soutenu, avec la sortie chaque année de nouveaux modèles, faisant de Volvo AG le modèle de la prospérité scandinave.

Point important: la complète neutralité du pays durant les 2 grandes guerres permet à Volvo de poursuivre ses affaires sans s’inquiéter d’une quelconque réquisition étatique, hitlérienne ou des Alliés. En 1959, Volvo se lance dans son autre industrie phare : les camions.

Jusqu’aux années 60 Volvo développe son image de marque et notamment celle d’une marque aux modèles fiables et dotés de normes de sécurité avancées, déjà pour l’époque. Elle est encouragée par une concurrence féroce alors et l’oblige à rivaliser d’ingéniosité tant sur le plan technique qu’esthétique.

Volvo est d’ailleurs aussi célèbre pour ses voitures que pour ses camions (poid-lourds) à ce moment-là.

Les péripéties de la marque Volvo.

De nombreux modèles mythiques viennent à la suite d’ÖV4. Parmi les créations phares figure, en 1961, la P1800. Avec son air sicilien, cette sportive porte Volvo parmi les marques de voiture les plus populaires malgré ses prix élevés par rapport à la concurrence.

En revanche, malgré une reconnaissance du consommateur américain quant à la fiabilité des voitures Volvo, la marque n’arrive pas encore à porte une réelle influence au niveau mondial et européen. Pourtant, la marque est l’une des plus dynamiques en matière de recherche et de développement, et elle excelle en la matière.

Cette réputation qui lui vaut d’ailleurs en 1970 d’accompagner Peugeot et Renault dans la fabrication d’un moteur V6. Cette collaboration voit également la naissance de la première traction avant de Volvo: la 480.

En dépit d’un effort industriel sans précédent, Volvo AG arrive dans le rouge dans le milieu des années 1990, attendant en vain une éventuelle alliance avec  les groupes français. Largement devancée par une industrie européenne de plus en plus performante, l’entreprise se trouve dans une impasse financière.

Mais deux géants de l’époque vont successivement la soutenir.

Les mentors de Volvo

Grâce au sentiment de confiance qu’elle véhicule auprès des conducteurs américains, mais surtout parce qu’il s’agit quand même d’une des marques de voitures les plus fiables de l’époque, Volvo s’attire la sympathie de Ford.

La reprise par le géant américain pour seulement 6,45 milliards de dollars permet à la société d’accélérer sa croissance et de réaliser d’autres exploits technologiques notamment durant les années 2000 avec par exemple en 2004 le SUV XC60 qui est consacré meilleur SUV de l’année

Cependant, le couple Volvo-Ford divorce prématurément en 2009 après la crise des subprimes de 2008 (qui ne semble pourtant pas avoir touché Volvo).

Pour autant, l’histoire de Volvo ne s’arrête pas là.

Volvo se trouve un nouveau partenaire en 2010 et peut-être le plus important, le chinois Geely. En effet, grâce à ce constructeur, Volvo peut aujourd’hui se rapprocher du marché très stratégique de l’Empire du Milieu.

Sous la houlette de Geely, Volvo poursuit sur la lancée du XC60 avec le S60 et la version break qui connaissent un franc succès. Ev 2012, la V40 fait sensation au salon automobile de Genève et entre en compétition directe avec les compactes Mercedes et BMW.

En plus de son soutien, Geely offre une autonomie totale tant dans la gérance que dans la conception, une belle marque de confiance pour une marque de voiture qui se démontre indéfectiblement dynamique.

L’avenir de Volvo ?

La marque de voiture Volvo semble avoir autant de force que de volonté de pérenniser son histoire. Les nombreux nouveaux prototypes depuis 2010 : C30 Electric, Concept Coupe ou encore son SUV autonome (Drive Me)… laissent entrevoir les priorités de la marque qui sont clairement la voiture électrique et la voiture autonome.

Articles récents

Citroën Grand C4 Picasso restylé en 2016: le monospace indémodable

Citroën Grand C4 Picasso restylé en 2016 Poussés au train par les SUV 7 places à qui l’on prête plus d’allure aussi bien dans leur...

Idées de cadeau de noël pour les fans d’automobile : que choisir ?

Si vous devez faire un cadeau de Noël à un fan d'automobile, ce ne sont pas les idées qui manquent. Mais, si vous voulez...

Marque de voiture: Opel

Logo Opel La pérennité de l’identité d’Opel. Parmi les logos de constructeurs automobiles, le logo de voiture Opel semble être inscrit dans la continuité. L’emblème de la marque...

Fiat Ulysse I : un monospace 7 places bon marché

Que vaut le Fiat Ulysse 1 d'occasion ? Construit sur la même plateforme que le Citroën Evasion, la Lancia Zeta et le Peugeot 806, le...

Kodiaq: que vaut le SUV 7 places de Skoda ?

A priori, si l'on s'en réfère aux tests et avis des consommateurs exigeants, le Skoda Kodiaq est le SUV 7 places de l'année 2017.C'est...

Nos articles sur le même sujet