Hyundai Santa Fe : la belle nouvelle SUV 7 places de 2006

Que choisir ? Un monospace, avec un grand volume de chargement, ou un SUV, plus énergique sur le bitume ?

La famille des Hyundai Santa Fe, au nom qui évoque le soleil et la plage du Nouveau Mexique, donc les départs en vacances, donne le parfait exemple des agréments de conduite, mais aussi des inconvénients en termes de place du format SUV 7 places.

D’abord conçu comme un 4×4 tout terrain au look très jungle, les évolutions du Santa Fe se sont dirigées vers un habit urbain très réussi, à des prix intéressants.

Mais n’y entre pas qui veut, comme on le verra… Commençons par ses nombreux atouts.

Vu sur http://www.conceptcarz.com
Vu sur http://www.conceptcarz.com
Vu sur http://www.conceptcarz.com
Vu sur http://www.conceptcarz.com

Pack Luxe : un SUV 7 places beau et haut de gamme

Pour la deuxième génération de Santa Fe parue en 2006, Hyundai a fait dans la dentelle.

La carlingue éminemment cross du premier modèle, commercialisé entre 2000 et 2006 a été entièrement revue pour séduire les citadins : elle présente désormais des lignes cossues et énergiques, élégamment ramassées en un ensemble aérodynamique qui a quelque chose de la voiture idéale.

L’intérieur est beau et confortable, malgré des sièges qui manquent un peu de tenue. C’est la finition Pack Luxe qui nous intéresse ici parce qu’elle offre deux sièges d’appoint caché sous le plancher du coffre.

Vu sur http://www.carshowroom.com.au

Confort routier de grande qualité

Ça fait plaisir de voir qu’un SUV abordable présente d’aussi bonnes prestations sur route !

Tout y est bien conçu : les suspensions à système multibras, qui amortissent parfaitement chocs et vibrations, l’insonorisation remarquable et la tenue de route à toute épreuve. Dessiné pour les routes, il a de très beaux restes de ses origines tout terrain, et se montre aussi parfaitement à l’aise sur l’herbe.

Les sièges avant sont réglables électriquement, et leur assise est très haute, ce qui génère toujours une sensation de sécurité, sensation renforcée par la présence de 6 airbags, et confirmée par l’excellente note d’Euro-Ncap : 5 étoiles sur 5.

Vu sur http://www.conceptcarz.com
Vu sur https://www.vandergriffhyundai.com
Vu sur http://www.conceptcarz.com
Vu sur http://www.conceptcarz.com

Consommation maitrisée

Et à la pompe, l’animal s’en sort bien aussi, avec une consommation mixte qui gravite autour de 9 litres au cent (et un peu moins pour les conducteurs méticuleux), avec des émissions de C02 de 172 g/km.

C’est vraiment pas mal du tout, pour un SUV qui pèse presque 2 tonnes, mais ça entraine le fameux malus, dont les SUV n’arrivent pas encore à se défaire.

Un SUV familial richement équipé, à des prix corrects

Intérieur soigné, matériaux de qualité, planche de bord joliment dessinée, le SUV familial de Hyundai bénéficie également de très nombreux équipements.

Pour le Pack Luxe, le modèle 7 places, vendu neuf entre 34’000 et 37’000 euros, les équipements comprennent entre autres : régulateur de vitesse, air climatisé, antibrouillards, stabilisateur électronique, sièges en cuir et chauffants et toit ouvrant électrique.

Habitabilité : oui, mais…

Par contre, si le Hyundai Santa Fe arbore des mensurations de monospace, elles ne suffisent pas à le rendre aussi spacieux pour autant. 4.70 mètres en longueur, 1.89 en largeur et 1.70 en hauteur, cela dégage un volume de charge allant de 90 litres en configuration 7 places (c’est rikiki !) à 1580 litres rangs 2 et 3 rabattus, en passant par un très joli 775 litres dans le coffre en format 5 places.

L’habitacle est très confortable et spacieux pour 5 passagers, ceci dit, avec bonnes gardes au toit et aux jambes. Mais le troisième rang, étroit et peu accessible, a l’inconvénient majeur de manger tout le coffre, ou presque.

Il s’agit donc de faire un choix : si c’est pour transporter des personnes sur de courts trajets, ce SUV 7 places s’en sort avec les honneurs, mais si c’est pour de longs trajets à charge conséquente, on le considérera plus comme un véhicule 5 places.

Une nouvelle génération en 2012

En 2012, Hyundai a sorti le Santa Fe 3, qui reprend les mêmes dimensions, avec cependant un coffre légèrement plus petit en format 5 places (590 litres).

Le dessin s’est fait plus agressif, et figure toujours parmi les plus réussis de la catégorie, tandis que les émissions de CO2 ont été revues à la baisse, au contraire des prix, qui montent tranquillement jusqu’à 50’000 euros.

Pas d’amélioration sensible au niveau du rang 3, qui reste difficile d’accès et remplace presque entièrement le coffre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here