Le choix d’un nouveau véhicule est généralement l’occasion de découvrir ou redécouvrir une marque automobile ou un modèle particulier.

C’est une période d’excitation intense pour les fous des 4 roues qui affinent leur recherche jusque dans les moindres détails. On compare, on teste, on discute, on débat avec les amis, la famille et même avec soi-même parfois. Au demeurant, étant donné la multiplicité des segments de véhicules sur le marché, la lecture de l’offre est parfois rendue difficile. En d’autres termes, il ne s’agit pas seulement de savoir quel modèle nous intéresse mais davantage de savoir quelle catégorie de véhicule nous intéresse !

Intéressons nous aujourd’hui à deux segments bien distincts: les berlines et les SUV.

Dans le premier cas, celui de la berline, le marché est en berne après l’avoir dominé durant plusieurs décennies. La mode n’est plus, tout du moins à l’heure actuelle, aux véhicules plats et allongés. Les automobilistes plébiscitent désormais les plus gros gabarits comme les SUV, les Crossovers ou les monospaces qui représentent désormais plus de la moitié de la valeur du marché de l’automobile en France.

Si les monospaces ou monospaces compacts sont sans conteste les véhicules des familles nombreuses, certaines familles se laissent désormais tenter par de nouveaux formats comme les SUV ou les Crossovers qui ont notamment les faveurs de la gente féminine. D’autres familles, plus traditionnelles, ou conventionnelles, restent fidèles aux berlines mais force est de constater que le marché du monospace et de la berline a cédé la place, depuis le milieu des années 2000 à celui de la voiture surélevéé au look sportif, aka le SUV !

Comment dès opérer un choix au delà du look et de l’esthétisme d’un véhicule ? C’est ce que nous allons voir ici en comparant le SUV à la berline.

Alors, berline ou SUV ?

Les berlines: un désamour très relatif ?

Si les berlines souffrent d’une relative désaffection auprès des automobilistes (les ventes n’en finissent plus de dégringoler), c’est parce que ces derniers jugent leurs lignes démodées, alors qu’elles redoublent d’efforts pour justement pour apporter une savante dose de confort et d’ergonomie sur les véhicules récents.

Ainsi, le procès qu’on peut faire aux berlines est désormais injustifié avec des berlines compactes très design. Que dire par exemple des berlines hatchback avec leur forme aérodynamique, les berlines break ou encore la berline compacte. Toutes ces déclinaisons nous donnent désormais toutes les raisons de revenir à ce segment qui a réalisé un beau travail d’introspection ces dernières années.

Les berlines en 2018 sont plus racées !

La berline, avec son centre de gravité plus bas, concentre bien des aspects positifs en matière de conduite avec un sentiment de sécurité accru dans les virages et l’impression que l’on est davantage collé à la route que les SUV, si haut perchés parfois que l’on a l’impression d’être totalement déconnecté de la route. Côte accessibilité, les berlines sont bien plus pratiques que les SUV qui parfois nous obligent à nous contorsionner pour monter à bord. Enfin les suspensions sont généralement plus souples et agréables sur les berlines, ce qui constitue un aspect important pour les longs trajets en famille.

En matière d’habitabilité, la berline bénéficie de plusieurs décennies d’expérience en matière d’optimisation de l’habitacle tandis que certains SUV continuent encore parfois de décevoir. La modularité des SUV, les places à l’arrière et le coffre souffrent par exemple en comparaison des monospaces, qui sont conçus et bâtis pour mettre tout le monde à l’aise.

Les SUV: un plébiscite injustifié ?

On les connait sous les appellations de SUV familial, urbain ou et de luxe.

Pour les avantages du SUV, on note bien évidemment la position de conduite très haute qui permet d’avoir une vue d’ensemble de la route très agréable et procure un sentiment de sécurité pour certains, de domination pour d’autres. Le SUV est également un véhicule polyvalent, sympa à conduire aussi bien en ville que sur autoroute, le tout en confort et en sécurité puisque bon nombre de SUV possèdent également 4 roues motrices.

Un SUV ou “Sport Utility Vehicle”.. tout est dans le nom !

Doté d’un même niveau de confort que celui des berlines, on n’oubliera pas pour autant les coûts annexes qu’engendre l’acquisition d’un SUV. A commencer par les pneus !

Les pneus des Crossover comme ceux des SUV sont plus hauts et larges.. et donc plus onéreux. Moins visibles, les coûts indirects liés au poids du SUV comme les plaquettes de frein qui s’usent plus rapidement sont également à prendre en compte.

En résumé ?

On a tendance à l’oublier mais les avantages d’une berline dépassent souvent ceux des SUV, encore faut-il s’intéresser à ce segment du marché automobile. Si l’argument de l’espace de coffre est souvent soulevé par les défenseurs des SUV, les versions breaks des berlines permettent de compenser largement la perte de coffre que l’on impute en général aux berlines. A cela rajoutons un meilleur confort à bord, des tarifs plus bas que ceux des SUV, une consommation moins élevée, et des coûts de maintenance inférieurs aux SUV et on réalise que la berline n’a pas dit son dernier mot ! Affaire à suivre. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here