Peugeot Partner 2 tepee: la tenue de route avant tout

Conçu parallèlement au Citroën Berlingo par les usines réunies de longue date, le Partner Tepee évolue sur la plateforme de la C4, ce qui lui permet d’accéder à un excellent niveau sur route, conformément aux objectifs de Peugeot, dont les modèles figurent depuis longtemps parmi les plus agréables à conduire : énergiques, réactifs et de très bonne tenue.

Le Partner Tepee s’inscrit dans cette lignée, avec un seul hic, mais de taille, bien qu’il soit aussi petit… que son coffre.

Un ludospace 7 places électrique

Avant d’entrer dans les détails, qui reprennent sans surprise bon nombre de caractéristique du Berlingo 7 places, disons d’emblée que le Partner Tepee existe depuis 2008 en motorisation électrique de 67 chevaux !

Avec une vitesse limitée à 110 km/h, c’est un modèle 100% urbain, mais son comportement sur la route est franchement convaincant, sans compter l’immense agrément que représente un moteur silencieux. Comme quoi, il n’en fallait pas tant, et on est très heureux que les moteurs électriques se sont développés.


Un design… d’utilitaire

Passons rapidement sur l’allure extérieure : comme pour le Berlingo, mais plus généralement comme pour la plupart des ludospaces, matériaux et lignes n’ont, selon les paroles de la chanson, « vraiment rien pour inspirer l’amour ». Il y a certes une tentative de boucliers laqués pour un petit pimp, mais… comment dire ? Passons, on ne voudrait pas être désagréables.

A l’intérieur

Comme dans le Berlingo, mais cette fois pour la plus grande gloire de PSA, les 3 vrais sièges du rang 2 sont indépendants, modulables, rabattables et escamotables. Ils se plient en portefeuille, et permettent à deux passagers d’être séparés par une tablette comportant porte-gobelets et plateau en mode aviation. Les matériaux sont simples, ce qui n’est pas une surprise.

Copyright © http://www.laventerapide.com

Un véhicule pour la ville et le covoiturage

Ses mensurations (4.63 de long pour 1.84 de haut et 1.81 de large) destinent ce ludospace 7 places à la circulation routière, ce d’autant que le volume laissé au coffre par le rang 3 avoisine la peau de chagrin, et se hisse péniblement à 150 litres. A notre avis, cela donne une raison supplémentaire de tester la motorisation électrique.

En outre, bonne surprise, le Tepee bénéficie de quelques assistances bienvenues, notamment le démarrage en côte, 4 freins à disque et le verrouillage centralisé. La finition Confort + apporte en sus les rétroviseurs chauffés et la climatisation.

Copyright © http://www.eurekar.co.uk
Copyright © https://i.wheelsage.org
Copyright © http://cloudlakes.com

Sur le bitume, une bonne affaire

On le verra, le Peugeot Partner Tepee 7 places est avantageux à l’achat, ce qui ne l’empêche pas d’assurer grave sur la route : bonne reprise, dynamisme et excellente tenue de route sont au rendez-vous. Les suspensions sont correctes, mieux réglés que sur le cousin Berlingo à ce qu’il semble, et surtout la plateforme est stable, et permet d’éviter les tangages.

Consommation et prix : les points forts

Si le ludospace 7 places de Peugeot et Citroën s’en tire avec les honneurs, c’est avant tout grâce à ses tarifs avantageux : entrée de gamme à 13’000 euros, consommation très correcte de 7 litres au cent en moyenne (selon les moteurs) et émission de CO2 parfaitement nulle, c’est-à-dire excellente.

Et l’on ne parle ici que des moteurs essence et diesel, puisqu’il en existe aussi qui sont entièrement électriques. Le Tepee fera en outre une voiture familiale d’occasion recherchée, car au vu des récents modèles signés du consortium lion chevronné, le Tepee et le Berlingo auront de quoi tenir la durée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here