Marque de voiture: Fiat

Logo Fiat

logo Fiat

Les débuts de Fiat dans l’automobile grand public

Fiat, marque centenaire, est l’une des plus anciennes marques de voitures sur le marché et elle continue aujourd’hui susciter l’intérêt à chaque apparition de nouveau véhicule.

Les véhicules Fiat sont réputés pour être pratiques, bien conçus, bien pensés et surtout dans des gammes de prix très raisonnables.

Le rapport consommation / performance est une constante de développement chez Fiat. Moins consommer sans perdre de vue le plaisir de conduite, tel est le crédo de la marque depuis la seconde partie du 20e siècle.

C’est en 1899 qu’est fondé la société FIAT (Fabbrica Italiana Automobil Torino) dont l’acronyme ne laisse guère de doute quant au lieu de fabrication des véhicules.

Fiat ne perd pas de temps et sort la même année le modèle Fiat 4 HP suivi par la construction de la première usine permettant à Fiat de fabriquer 25 voitures par an

Jusqu’à 1905 la production ne cesse d’augmenter pour atteindre près de 150 véhicules par anC’est alors que Fiat commence à diversifier ses activités et produits moteurs de voitures, d’avions, bateaux, et camions.

Le lancement de marque italienne: 1910 à 1950

Dès 1910, Fiat est non seulement en mesure de fabriquer des moteurs d’avion réputés mais la marque italienne sort dès la même année les Types 5 et 6 avec différentes puissances de moteurs.

Fiat sera 4 ans plus tard sur le podium de championnats de courses internationales et gagnera même le grand prix américain. En 1915 Fiat sort la Fiat Zero.

Comme pour tous les fabricants automobiles de l’époque, la guerre qui éclate en 1914 met un coup d’arrêt aux velléités d’expansion du constructeur italien.

Fiat doit délaisser la production de véhicules au profit des efforts de guerre, notamment en développant des produits d’armement.

Toutefois, au sortir de la guerre, en 1919, la production redémarre immédiatement et présente de nouveaux modèles: les modèles Fiat 501, 505 et 510.

1 an plus tard, c’est Giovanni Agnelli qui devient le président directeur de la firme italienne et qui lui donne une nouvelle impulsion.

Peu avant 1930, Fiat connaît une boulimie de créativité et sort de nombreux modèles à succès tel que les Fiat 514, 520, 525 et le six cylindres 509 pour ne nommer que ces derniers.

Le succès ne se dément pas dans les années 30 avec une 15e de modèles présentés au public dont l’engouement ne semble pas se tarir. L’intensité de la production suit au rythme d’une demande toujours plus forte.

Fiat est d’ailleurs l’un des premiers fabricants automobiles à délocaliser une partie de sa production dans d’autres pays tel que la URSS et l’Espagne à une époque pourtant peu propice à l’expansion géographique.

Les succès sont au rendez-vous avec notamment les Fiat 500, 508 (Balilla) 518, 527 (Ardita) 1100 et 1500. La demande est telle que Fiat développe une nouvelle unité de production à Mirafiori et en fait l’une des plus modernes au monde.

1940-1980: l’empreinte Fiat sur le monde automobile

Une fois encore, la guerre de 1939 oblige la firme italienne à mettre en parenthèse son développement (déjà pourtant bien avancé au moment où éclate la guerre).

Fiat acquiert donc une expertise dans des industries transversales comme dans la production de camions, moteurs de bateaux et d’avions, et véhicules militaires.

Au sortir de la guerre, comme en 1918, la production redémarre presque instantanément. La marque italienne sort très rapidement de nouveaux modèles, dont certains plus racés comme la Fiat 1100S alors que le recrutement en personnel bat son plein.

En 1949, Fiat compte près de 70 000 employés.

Les deux décennies qui suivent sont insolentes de succès, avec notamment un volume de production qui est multiplié par 4, allant de 400 000 unités vendues à près de 1 800 000 unités par an.

Elle implique également des besoins plus important pour la fabrication de véhicules. Fiat s’engage ainsi dans la construction d’unités de production éparpillées sur le territoire italien (Lecce, Bari, Termoli etc).

A la fin des années 70, forte de son succès en Italie comme à l’étranger, Fiat multiplie les acquisitions, et notamment Ferrari et Lancia, pour atteindre d’autres segments de marché.

Dans les années 80 et surtout dans les années 90 Fiat s’intéresse de plus près aux modèles hybrides et électriques afin de promouvoir des voitures plus propres et plus écologiques dans un marché en pleine expansion.

Aujourd’hui Fiat est le 7e plus important fabricant de véhicules au monde et ses revenus approchent les 90 milliards de dollars pr an. Fiat possède sous l’entité FCA Us (Fiat / Chrysler) et plusieurs grands noms de l’automobile tel que Maserati, Ferrari, ou encore Jeep. La firme italienne compte près de 230 000 employés à travers le monde.

Voir tous les modèles 7 places et plus chez Fiat

[vc_gallery interval=”3″ images=”1355,1356,1357,1358,1359,1360,1361,1362,1363,1364,1365,1366,1367,1368,1369,1370,1371,1372,1373,1374″ img_size=”full” title=”Les Fiat d’hier et d’aujourd’hui”]

Articles récents

Marque de voiture: Toyota

Logo Toyota Ce que représente le logo de voiture Toyota Auparavant, les produits de la marque ont porté comme badge le nom des Toyoda. Cependant, en quête...

Nissan Pathfinder 2006 : le 4×4 7 places modulaire !

Nissan Pathfinder 7 places: 4.74 mètres de modularité Les SUV et autres 4x4 ont rongé la place que s’étaient taillée les monospaces dans le segment...

Voiture 9 places: les 5 meilleurs modèles 2019

Votre monospace ou votre SUV ne vous suffit plus ? Votre famille s'agrandit et il va falloir passer à la taille supérieure avec un...

Opel Zafira A (I): un monospace 7 places d’occasion très recherché

Opel Zafira : l’arrivée du rang 3 dans le plancher En 1999, cinq ans après les modèles construits ensemble par Peugeot, Citroën, Lancia et Fiat, Opel...

Fiabilité, prix, revente: les meilleures voitures d’occasion en 2019

A en croire les médias, les temps sont durs pour tout le monde et il faut faire des économies ! L'un des postes les...

Nos articles sur le même sujet