Découvrez une série d’astuces ci-après pour bien vendre votre voiture, à un particulier comme à un professionnel.

1) Vendre sa voiture à un particulier

ll conviendra tout d’abord de prendre le temps de déterminer un prix adhoc adapté au véhicule en vente en prenant en compte notamment la condition et l’état de ce dernier mais également bien entendu de son âge. Si le véhicule n’a pas plus de dix ans on prendra comme référence la cote de l’Argus.

La cote de l’Argus est un indicateur assez fiable de la valeur d’un véhicule mais ne prend pas en compte certaines variables qui font que le prix peut être revu à la hausse comme à la baisse, notamment en fonction du kilométrage, des différentes options inhérentes au véhicule, de l’état général du véhicule et surtout de la carrosserie.

Les canaux pour vendre à un particulier

Passer une annonce pour vendre son véhicule peut revêtir différentes formes désormais et ne se résume plus à l’annonce papier dans un journal. Les options pour vendre son véhicule en ligne sont légion, et qui plus est, sont souvent gratuites. Pourquoi s’en priver ? Pour augmenter vos chances en ligne vous devrez:

  • Être très précis quant à la description du véhicule. Plus vous donnerez des détails sur la condition du véhicule et son entretien et plus vous mettrez à l’aise le futur acheteur potentiel. Un véhicule sans description peut apparaître comme douteux aux yeux d’un acheteur et ce dernier pourrait croire que vous lui cachez certaines choses. N’hésitez pas à être donc très disert sur les diverses interventions réalisées sur le véhicule, son entretien, les pièces remplacées récemment et peut-être même celles à remplacer bientôt. Un acheteur potentiel avisé est un acheteur en confiance.
  • Toujours sur le même principe d’une description longue et précise du véhicule, pensez bien à inclure un maximum de photos au travers – par exemple – d’un diaporama mettant le véhicule en valeur sous toutes ses coutures: face avant, arrière, côtés latéraux, intérieur du véhicule, tableau de bord etc.. Plus vous présenterez des photos, plus vous évitez les soupçons de vice caché auprès de l’acheteur.
  • Les réponses peuvent arriver très rapidement et vous pourrez avoir des visites quelques heures seulement après que l’annonce ait été validée. Soyez donc prêts ! Assurez-vous donc de présenter à l’acheteur un véhicule impeccable. Pour ce faire nettoyez l’extérieur et l’intérieur, remplacez éventuellement les équipements qui viendraient entacher l’aspect général de l’habitacle comme un rétroviseur abîmé, un volant dont le cuir serait décousu, une poignée de porte disloquée etc..
    Pour un coût modique vous pouvez donner un coup de neuf et de frais à l’habitacle en installant une nouvelle housse de siège et de nouveaux tapis de sol.

Débarrassez-vous également de toute déco trop personnelle comme des bibelots sur le tableau de bord, un cendrier, des décos autour du rétroviseur, un coffre contenant vos affaires personnelles.  Bref, la voiture doit être dans un état vierge pour que l’acheteur puisse pouvoir s’identifier au véhicule immédiatement et le “faire sien”.

Les annonces dans la presse

Pour les annonces papier, et donc dans la presse, c’est un peu différent car vous êtes tout de même limités à certain nombre de caractères pour rester dans un budget raisonnable. Il faudra donc être ici très concis afin de mettre en valeur le véhicule avec un minimum de mots.

En diffusant une annonce dans la presse vous captez toute une audience qui n’achète pas son véhicule sur Internet, et notamment certains séniors qui soit n’ont pas accès à Internet, soit ne savent pas utiliser les outils du web pour rechercher un véhicule. C’est une piste à ne pas négliger.

Orientez-vous si possible vers la presse spécialisée “automobile” et notamment les journaux régionaux qui permettent pour quelques euros de diffuser une annonce plusieurs semaines.

Vendre à un professionnel

Il existe tout d’abord les dépôts-vente, proposés par certains garages et qui sont un “échange de bons procédés”. Le professionnel accepte de présenter à la vente le véhicule du propriétaire si ce dernier achète son nouveau véhicule dans ce même garage.

Autre possibilité si l’on dispose d’une véhicule accidenté, faire racheter sa voiture par un professionnel au travers d’un rachat de vehicule accidente.  Un expert viendra alors à votre domicile pour faire un état des lieux et vous fera une proposition de rachat qui inclut un enlèvement du véhicule. Pas bête, non ?

Préparez en avance les documents de cession

Vous ne souhaitez pas être pris au dépourvu si l’acheteur souhaite signer sur le champ. Préparez les documents au cas où la vente serait finalisée à l’issue de la visite. Il vous faudra:

– Un certificat de non-gage (vous pouvez faire la demande en ligne sur https://siv.interieur.gouv.fr/map-usg-ui/do/accueil_certificat avec un code de cession.

– Un contrat de vente entre acheteur et vendeur.

– Le certificat de contrôle technique validé de moins de 6 mois si le véhicule a plus de quatre ans.

– La carte grise du véhicule.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here