Volvo XC90 T8, la deuxième génération du SUV 4×4 7 places

Sorti en 2003, le SUV familial 4×4 de Volvo commençait à ressentir le poids des ans. Non que sa fiabilité ait été prise en défaut, bien au contraire, mais, tout comme les grands véhicules des autres marques construits à cette époque, sa consommation indécente ne tenait plus la route.

Le premier essai était globalement réussi, pour cette marque qui avait fait son lit des breaks spacieux et commercialisait son premier SUV, voyons ce que ça donne en 2015, avec 12 ans d’expérience et toutes les avancées technologiques effectuées ces derniers temps.

Source: http://autocar.co.uk
Source: http://autocar.co.uk

Volvo XC90 T8: exit le style baroudeur, place aux lignes fluides

La première chose qui frappe à la vue du nouveau XC90, c’est son design.

Volvo avait tablé sur un look de 4×4 familial et baroudeur, mais on sait bien aujourd’hui que les périples sur pente herbeuse et mouillée à 45° n’intéressent guère que les vendeurs de fantasmes et les publicitaires.

Dont acte : le SUV 7 places se hisse pour de bon dans la catégorie très haut de gamme en arborant désormais une allure hi-tech, dynamique, compacte, élégante et racée, une réussite totale sur le plan esthétique. Qui n’a jamais admiré ses fameux feux arrière, comble d’énergie ?

L’intérieur n’est pas en reste, qui présente un subtil alliage de sobriété et de grande classe, en préservant l’ergonomie et l’intuitivité des commandes. Et le meilleur, c’est que Volvo n’a pas tout sacrifié à l’apparence !

Source: http://autocar.co.uk
Source: http://autocar.co.uk

Apparition de moteurs hybrides

En effet, la gamme se dote désormais de moteurs hybrides, appelés Twin, en réponse très efficace à la puissance nécessaire pour tracter un tel volume (2.3 tonnes pour 4.95 mètres de long et 2 de large ; eh oui : il a grandi) tout en diminuant la trace sur l’environnement, en atteignant une bonne moyenne de 49 g. d’émission en CO2 par kilomètre, et une consommation d’environ 7 litres au cent.

Belle habitabilité pour un SUV 4×4

C’était déjà un point fort du XC90 première génération, et autant dire tout de suite que ça l’est resté. Pas étonnant quand on considère que l’engin a pris en longueur et en largeur. Les sièges individuels sont faciles d’accès et très manipulables, et dégagent un coffre allant de 314 à 1870 litres de capacité de chargement. Vous avez un sauna à déménager ?

Source: http://autocar.co.uk
Source: http://autocar.co.uk

Volvo XC90 T8 occasion sièges arrière

Source: http://autocar.co.uk
Source: http://autocar.co.uk

Un SUV 7 places qui tient – très bien – la route

Et que dire de la conduite ? Déjà très bien équipé au niveau des suspensions dans sa première version, en plus d’être bien équilibré et parfaitement sécure, le XC90 T8 se révèle plus dynamique que son aïeul, ce dont on ne saurait se plaindre. Le SUV familial suédois est en effet capable d’arriver à 100 km/h en moins de 6 secondes, excusez du peu !

Source: http://autocar.co.uk
Source: http://autocar.co.uk

Il séduit en outre par la bonne tenue de ses sièges, par sa direction assistée idéalement intuitive, par ses nombreux systèmes d’aide à la conduite et par sa tenue de route à toute épreuve, assurée par une transmission intégrale plus adaptée au bitume qu’à la boue. Il faut dire aussi qu’il coûte presque deux fois plus cher…

Il s’adresse aux parents de familles nombreuses, par définition à la recherche de grands volumes, ne regardant pas à la dépense et qui sont aussi amateurs d’excellente technologie, d’élégance racée (aussi bien dehors que dedans) et de fiabilité. Bref : une voiture de rêve, quand on a les moyens de tels rêves…