Grand Scenic: un véritable 7 places ?

renault-scenic-grand-scenicjpgL’autre voiture familiale de chez Renault, c’est le Grand Scenic. Moins grand que l’Espace, mais présentant tout de même une longueur de 4.5 mètres, il est présenté sur le site du constructeur comme un ludospace 7 places. C’est un cousin du Grand Kangoo, avec des allures de voiture citadine qui le rangerait plutôt du côté des monospaces compacts.

Très sobre et parfaitement dans l’air du temps, le Grand Scénic est décliné en format 7 places depuis plus de dix ans, dès l’origine du modèle, dans une esthétique soignée et élégante, digne de celui qui est devenu le troisième constructeur automobile sur le plan international après General Motors et Volkswagen, même si l’on peut reprocher aux dessins des Renault d’être plus typés dans les bas de gamme (Twingo, Kangoo) que dans les voitures familiales.

Même la Safrane, cette Safrane puissante et très confortable, avait un design des mauvais jours, une allure fade, sans relief, sans énergie. On se le demande : comment font-ils, chez Renault, pour être aussi peu imaginatifs ? D’autant que les voitures sont pourtant de belle qualité. Quoi qu’il en soit, ce sens de l’efficacité et de la simplicité s’avère payant, puisque le Scénic est leader sur le marché de la voiture familiale.

Des évolutions gagnantes: Scenic, Scenic 2, Scenic 3, Scenic 4  ..

On s’en souvient, le premier modèle de Scénic était une déclinaison de la Mégane en 2003, quand apparaissaient les monospaces compacts. En toute logique et avec le succès que l’on sait, Renault, qui avait surpris tout le monde automobile en élaborant le premier Espace, s’est placé sur le marché des voitures familiales de taille compacte avec la Mégane Scénic, devenue ensuite le Scenic.

Voiture agréable à conduire, sa longueur reste relativement complexe à dompter pour ceux qui n’aiment pas le délicat test du créneau en pleine ville, mais n’est-ce pas le cas pour tous les monospaces et ludospaces 7 places ?renault-scenic-grand-scenicjpg

Renault, une mécanique simple et efficace

Le succès de Renault ne réside pas dans son originalité, et finalement, c’est aussi une spécificité.

Je n’ai jamais trouvé qu’une seule voiture produite par Renault soit belle. Et là-dessus, je crois que tout le monde est d’accord. Par contre, il faut reconnaitre à cette marque qu’elle sait plaire aux experts. Une de mes précédentes voitures était une Renault, un autre ludospace : le Kangoo. Quand je l’ai annoncé à mon garagiste, il a tout de suite réagi positivement : « Ah, Renault ! Très bien, oui ! » J’ai cru qu’il ironisait, car il n’est pas affilié au constructeur français, et je ne concevais pas qu’on puisse apprécier une marque si fade.

Je lui en ai demandé plus : « Oui, Renault, c’est une bonne mécanique, pas trop d’électronique, ça tient bien la longueur, ce sont de bons véhicules. » Ce jour-là, j’ai appris quelque chose que je n’ai jamais oublié : l’habit ne fait pas le moine, c’est vrai aussi pour les véhicules autonomes.

nouveau-renault-scenic-4-diesel-hybride

Le nouveau Grand Scenic 7 places attendu pour bientôt

Le nouveau modèle, le Grand Scenic IV, a été dévoilé au salon de l’auto de Genève au printemps. Il est attendu sur le marché pour la fin de cette année 2016.

On sait déjà qu’il poussera un peu plus loin le design léger et futuriste développé dans les modèles précédents, dans une volonté de plaire aux yeux qui fait plaisir à voir, avec une grande ouverture à la lumière et des montants de vitres fins et élancés. Les sièges seront encore plus modulables, et facilement rabattables dans le sol. On se réjouit de voir s’il permettra de transporter l’armoire normande de tata.

3 Commentaires

Comments are closed.