Marque de voiture: Citroën

Logo Citroen

logo Citroen

1919: l’année où tout commence pour Citroën

C’est en 1919 que l’industriel et franc-maçon André-Gustave Citroën fonde Automobiles Citroen S.A, en d’autres termes la marque Citroën.

Commençons par un peu d’histoire. C’est au milieu des années 1910 qu’André-Gustave Citroën commence à s’intéresser à l’industrie automobile, lui-même étant étant tourné à cette époque vers l’industrie de l’armement, une industrie florissante en temps de guerre.

Et pourtant, avec la fin de la guerre 14/18 et le cessez-le-feu, il se retrouve avec une activité atone et un carnet de commande quasi-vide, ce qui l’oblige à se tourner vers une industrie dont tout le parle à ce moment-là: l’industrie automobile.

Il entreprend alors d’utiliser son usine d’armement pour y créer le siège de Citroën et y développer les premiers modèles. Le premier véhicule à sortir de l’usine est le fameux type A, une quatre cylindres qui deviendra le fleuron de la marque Citroën et contribuera à assoir sa légitimité. 

Marque Citroën: des début prometteurs

Entre 1920 à 1930, Citroën développe des modèles d’aspect relativement simples mais attractifs lui permettant d’écouler plus de 10 000 véhicules par an en moyenne dès les premières années.

En 1927, elle ira même jusqu’à écouler 50 000 unités, notamment grâce au modèle B2 fait suite au Type A et gagne en puissance pour attirer une nouvelle clientèle.

En à peine une dizaine d’années, Citroën devient ainsi le 4e plus important fabricant d’automobiles au monde.

1931 marque l’arrivé d’un modèle de véhicule commercial – la C4F – ainsi que la première voiture à traction avant, une petite révolution à l’époque alors que les autres marquent fabriquent exclusivement des propulsions.

La fameuse 2CV sous format prototype fera son apparition pour la première fois à la fin des années 30.

Elle sera le plus gros succès de la marque française bien que la production doit être arrêtée en raison de la guerre 39/45 et qui sera poursuivie dès 1948. Quelque 5 millions de 2CV auraient été produites jusqu’à 1989, date de l’arrêt de la production.

A la fin des années 40 Citroën s’essaye au haut de gamme avec la 15CV qui deviendra la voiture officielle des ministres du gouvernement français de l’époque.

10 ans plus tard c’est la production de la traction avant qui façonnera l’image de marque de Citroën, lui permettant sur le plan de ventes d’écouler plus de 700 000 modèles en un peu moins de 30 ans.

Les années phares de la marque française: 1960 – 1980

Les années 60 symbolisent l’arrivée d’un modèle d’exception de la marque: la DS, crée par le designer de talent Flaminio Bertoni qui décédera quelques années plus tard en 1964 laissant la marque orpheline de son designer avant gardiste. La DS est uns succès immédiat car elle représente à l’époque une voiture tout en courbe (rare et recherché) et facile à customiser avec moult combinaisons possibles.

En 1969, Citroën innove à nouveau en présentant la DS 21 et son injection électronique.

Les succès s’enchainent et en 1971 la Citroën GS est décernée le prix de voiture de l’année. Les modèles DS23, Ami Super, et CX apportent leur lot de nouveautés et Citroën repousse toujours un peu plus loin sa cote d’amour avec les français et bien au delà de la métropole.

En 1976 Fiat prend 30% des parts de Citroën

Citroën: de 1980 à 2000 entre succès et insuccès

Dans les années 80 Citroën commence à se développer à l’étranger notamment avec le modèle Charleston (2CV). Le modèle plait et permet à Citroën de se faire connaître hors de nos frontières.

En 1985 Citroën décide de changer de logo et adopte un nouveau dessin blanc et rouge.

Dès les années 90, et sentant le potentiel du marché électrique, la marque française sort un premier prototype électrique, faisant de la marque Citroën un des précurseurs dans ce domaine.

Les années 2000 marquent l’arrivée de la gamme C: C1, C2, C3, C4, C5, C6 qui deviennent des succès quasi immédiats sur le marché français.

La crise de 2008 met à mal la santé financière de Citroën et la production baisse proportionnellement à une demande atone. 

Malgré tout Citroën continue d’investir dans l’électrique et sort la le prototype C-Zero en 2012 qui devient le premier véhicule à faire un tour du monde complet.

Citroën est actuellement le 3e fabricant automobile français mais contrairement à Renault et Peugeot, elle peine à s’exporter.

Les difficultés financières de l’entreprise ont conduit cette dernière à se séparer de 14% de ses parts au profit de Dongfeng Motor Corporation, son partenaire sur le marché chinois.

Articles récents

4×4 et grosses cylindrées : quelle assurance auto pour les jeunes conducteurs ou conducteurs malussés ?

Les assurances se basent sur plusieurs critères pour accepter ou non un conducteur et pour calculer sa prime : la puissance du véhicule et...

Nissan Qashqai +2: un bon crossover d’occasion .. mais 7 places dites vous ?

Nissan Qashqai +2 : le 7 places de l’inventeur des crossovers L’un des crossovers les plus vendus depuis 2008 est signé Nissan, et propose une version...

Idées de cadeau de noël pour les fans d’automobile : que choisir ?

Si vous devez faire un cadeau de Noël à un fan d'automobile, ce ne sont pas les idées qui manquent. Mais, si vous voulez...

Voiture familiale: les 10 meilleurs modèles 2019

Que les familles nombreuses se rassurent, les constructeurs ont pensé.. et travaillé pour eux. La voiture familiale à le vent en poupe et même...

Kodiaq: que vaut le SUV 7 places de Skoda ?

A priori, si l'on s'en réfère aux tests et avis des consommateurs exigeants, le Skoda Kodiaq est le SUV 7 places de l'année 2017.C'est...

Nos articles sur le même sujet