Marque de voiture: Toyota

Logo Toyota

toyota-logo-2

Ce que représente le logo de voiture Toyota

Auparavant, les produits de la marque ont porté comme badge le nom des Toyoda.

Cependant, en quête de plus de reconnaissance internationale, les modèles automobiles de la maison changent d’insigne en 1990. Les deux formes ovales entremêlées du nouveau logo de voiture Toyota représenteront le lien indéfectible entre le consommateur et « l’âme du produit Toyota ».

Toyota: une marque centenaire

Beaucoup vont sûrement se lasser de l’entendre dire, mais Toyota reste le premier constructeur mondial de voitures.

Pour rappel, la marque s’est nichée en haut de la liste depuis presque 10 ans maintenant, après qu’elle dépassa GM de 250 000 unités en 2007.

Derrière cette montée en puissance : un passé lourd d’expériences et d’innovations technologiques. Plus encore, en marge de sa volonté de produire les voitures les plus fiables se cachait une finalité encore plus profonde : « rattraper ou dépasser les États-Unis économiquement ou disparaître ».

Zoom sur le samouraï de l’industrie automobile.

Les débuts du Toyota

À la source de la création de la société, on cite le nom de Sakichi Toyoda, le père du métier à tisser mécanique nippon. À la fin du XIXe siècle, cette trouvaille contribue à un essor important des fabriques de textile japonais.

Pour autant, l’affaire ne dure pas en raison d’une raréfaction progressive de la demande jusque dans les années 1930. Les Toyoda doivent se trouver un autre moyen de subsistance.

Son fils Kiichiro Toyoda reprend les rênes de la société et se tourne ainsi vers un autre domaine (toujours dans la mécanique ) et qui semble alors susciter l’engouement de tous : l’automobile.

Comme sa nouvelle “fabrique” devra répondre aux exigences d’une commercialisation internationale, à l’instar des nombreuses marques de voitures à cette époque, la firme change de nom pour être plus prononçable et visible : Toyota Motor Corporation ou tout simplement Toyota.

C’était en 1937.

Le modèle AA sort à la même période et s’écoule déjà à plus de 1400 unités. La production s’arrête cependant au milieu de la Seconde Guerre mondiale.

Toyota à la conquête du monde

À l’issue de la plus grave crise que le Japon ait connue, l’industrie japonaise est au plus mal et ne peut se contenter de son nouvel esprit pacifique pour y pallier.

Le président d’alors met alors en œuvre les prémices de ce que sera plus tard le « Toyotisme ». Avec l’aide d’un ingénieur dénommé Taiichi Ōno, il perfectionne le système de production de Toyota basé en somme sur l’absence de gaspillage de temps et de moyens de production.

La mise en œuvre de ce système reste cependant assez poussive parce qu’encore dénié par la classe ouvrière d’antan. Mais implémentée à partir des années 1960, cette stratégie a fait monter en flèche la productivité de la marque.

En même temps, Toyota commence à exporter. La sortie de véhicules mythiques comme Crown en 1957 ou encore Corolla en 1966 développent la notoriété de la firme en tant que producteur fiable et soucieux de la qualité de ses produits.

Les implantations se multiplient en Europe et aux États-Unis comme sur les autres continents. L’entreprise compte aujourd’hui plus de 70 unités de production installées dans au moins une trentaine de pays de par le monde.

Dépassant le million de véhicules vendus en 1968, ce chiffre double dans les années 1970, et triple dans les années 1980…

Aujourd’hui, Toyota maintient sa place de premier constructeur mondial avec une dizaine de millions de voitures vendues par an.

La technologie à la sauce japonaise

On connait l’affinité des Japonais pour les nouvelles technologie, et la technologie en général.

Les constructeurs nippons sont évidemment parmi les premiers à en faire usage.

A commencer par Toyota qui est parmi les premiers à donner une importance capitale aux évolutions technologiques dans le domaine des transports, notamment dans le cadre des enjeux énergétiques.

La firme se spécialisée très tôt dans les modèles hybrides depuis la conception et la commercialisation de Prius en 1997. C’est la première voiture de ce type à détenir la première place dans les ventes de véhicules tout confondu.

Après un laps de temps à s’intéresser aux hybrides avec batteries rechargeables, la marque de voiture japonaise mise ensuite sur le tout électrique : comme le Mirai en 2015 ou le système électrique adapté aux Prius, Lexus…

Hormis le secteur automobile, Toyota se diversifie aussi. Après le secteur aérospatial ou encore la télécommunication, la firme s’intéresse aussi désormais à la biotechnologie et à la robotique.

Articles récents

Marque de voiture: Honda

Logo de Honda Que dire du logo de Honda ? Après les couleurs et le design de logo tapageur de la fin des années 1940, Honda...

Volvo XC90 T8 2015: le SUV 4×4 hybride restylé et corrigé.. comme le prix

Volvo XC90 T8, la deuxième génération du SUV 4x4 7 places Sorti en 2003, le SUV familial 4x4 de Volvo commençait à ressentir le poids...

Mitsubishi Outlander: le SUV 7 places sportif et baroudeur

Mitsubishi Outlander 3ème génération : un joli SUV 7 places Lancée en 2005, la gamme Outlander de Mitsubishi a connu 3 restylages qui l’ont rendu de...

Fiabilité, prix, revente: les meilleures voitures d’occasion en 2019

A en croire les médias, les temps sont durs pour tout le monde et il faut faire des économies ! L'un des postes les...

Opel Zafira C (3) tourer: le monospace 7 places 5 étoiles

Opel Zafira C : la 3e génération de monospace 7 places signé Opel Avec une régularité toute mécanique, la firme allemande a renouvelé son monospace 7...

Nos articles sur le même sujet