Ford S-Max: un véhicule 7 places sportif

Monospace 7 places très spacieux, énergique et hyper équipé, le S-Max a les arguments pour tenir tête aux C4 Picasso et autres grands véhicules familiaux de standing.

Commercialisé dès 2006, il en est aujourd’hui à sa deuxième génération, et offre depuis ses débuts 7 places de série, avec un rang 3 bien conçu et confortable, escamotable dans le plancher grâce à une commande électrique qui tombe à pic.

Comme dans nombre de monospaces 7 places, ce dernier rang est destiné, annonçons-le d’emblée, à des passagers de moins de 1.70, et pour des transports occasionnels.

Vu sur http://cloudlakes.com/

Vu sur http://www.cars-data.com

Un look smart, tech et classique

Loin des originalités fantaisistes, Ford tient sa ligne de véhicules d’ingénieurs, et cible un design moderne avec des proportions et des lignes élégantes.

Pas de ligne profilée et fantasque à la caisse, pas d’enflures, pas de marouflage non plus le long de ce monospace 7 places : seulement des lignes droites, qui rehaussent des proportions ramassées et sportives, lesquelles feraient oublier les 4.80 de longueur du véhicule.

A l’intérieur, c’est la même ambiance esthétique, très pro, et la planche de bord est l’une des plus belles qu’il nous ait été donné de voir, et aussi l’une des plus feng-shui.

Vu sur http://cloudlakes.com/
Vu sur http://cloudlakes.com/

Le monospace 7 places d’occasion le plus énergique

La version 1 du S-Max, fabriquée entre 2006 et 2015, avec un restylage de mi-parcours en 2010, doit absolument retenir votre attention si vous cherchez un monospace 7 places d’occasion, et ce pour un paquet de raisons aussi bonnes les unes que les autres.

La première étant sans conteste son caractère dynamique, qui en fait un excellent croiseur, capable d’avaler des kilomètres d’autoroute et de départementales dans un confort princier.

De plus, en ce qui concerne la conduite, tout est au top : l’engin réagit vite et bien, la direction est au poil, l’insonorisation et les amortisseurs aussi, et les équipements de séries confinent au prodige déjà dans les entrées de gamme.

Enfin, côté chargement, les honorables 285 litres du coffre tous rangs debout atteignent un splendide 2000 litres en configuration 2 sièges, en passant par un magnifique 700 mètres en 5 places, ce qui en fait un très bon partenaire de transport de matériel.

Vu sur http://singletrackworld.com
Vu sur http://www.cars-data.com

Un monospace 4×4 7 places, ça existe ?

Quant à la version 2, disponible dès 2015, elle reprend tout ce qui faisait la fierté du S-Max en termes de conduite, de pêche, de volume et d’habitabilité à l’intérieur, de soin porté aux matériaux et à l’esthétique.

Il existe même des moteurs 4×4, histoire de taquiner du côté des SUV, l’air de dire que ces grosses bébêtes hyper confort ont peut-être pris du terrain aux monospaces, mais sans les déshonorer !

Les moteurs proposés vont des plus sobres (120 chevaux) aux plus puissants (240 chevaux !). Certes ces derniers ne sont pas les plus économes, mais qu’est-ce qu’ils assurent, et en toutes conditions !

Notons que le poids à vide du S-Max s’accommode plus facilement des motorisations supérieures à 160 chevaux, ce d’autant que ce monospace familial semble plutôt conçu pour les grands trajets.

Un véhicule familial très sécure

Tout ce confort s’associe à un sentiment de solidité et de sécurité, puisque la carcasse de ce monospace familial avoisine les 1850 kilos, auxquels il faut bien une consommation de carburant de près de 9 litres au cent pour assurer les excellentes prestations qu’il garantit sur route.

Notez que ce sentiment est confirmé par les excellents résultats obtenus lors des tests de collision du consortium Euro-Ncap.

Une habitabilité remarquable

A l’exception du rang 3, resserré et d’appoint, et accessible avec quelques peines, tous les sièges du Ford S-Max sont individuels, c’est-à-dire qu’ils avancent, reculent, s’inclinent, se rabattent ou s’escamotent indépendamment les uns des autres.

La garde au toit et aux jambes est impeccable, et les multiples fouillis des poches trouvent place dans plusieurs petits rangements habilement disséminés.

Vu sur http://cloudlakes.com/
Vu sur http://cloudlakes.com/

Des tarifs haut de gamme

Si les S-Max de première génération font d’excellents monospaces 7 places d’occasion, fiables et très richement équipés, avec une assistance à la conduite épatante, les modèles neufs, et notamment ceux de la seconde génération, tout juste sortie des usines, revendiquent des prix compris entre 40’000 et 43’000 euros.

Qu’en dire ? Rien, ou pas grand-chose, sinon que la qualité de l’engin les vaut amplement, pour un véhicule destiné aux grands rouleurs, à l’aise surtout entre les localités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here