Volkswagen Caddy Maxi : 3 vies en 1

A l’instar des chats anciennement réputés bénéficier de 9 vies, certains labels connaissent plusieurs existences. C’est le cas de la Caddy de Volkswagen. Voilà une voiture qui a connu bien des déclinaisons : pick-up dans les années 1980, utilitaire dans les années 1990, puis à nouveau pick-up, il ressort en 2004 sous la forme soit d’un utilitaire, soit d’un ludospace 7 places. On a toujours un certain respect pour ceux qui ont beaucoup bourlingué, on en aura aussi pour une voiture 7 places qui a connu tant de vies.

Petite histoire de la Caddy

Construite sur la même plateforme que la Golf – qui a donné son nom à une génération, excusez du peu ! – la Caddy est un peu la cousine sérieuse de la star, celle qui bosse en coulisse, avec sérieux, sans en retirer ni gloire ni reconnaissance, mais heureuse de faire le job, et sachant s’adapter aux besoins des professionnels en adoptant le format recherché : pick-up de 1982 à 1992, puis à nouveau entre 1996 et 2000, utilitaire à très grande contenance de 1995 à 2003, elle se décline également en voiture familiale 7 places dès 2004 – et vient d’ailleurs d’être restylée en 2015 – proposant un format alternatif aux monospaces gigantesques des années 90 : le ludospace, qui a connu ses grandes heures dès le Renault Kangoo, en 1997.

Volkswagen Caddy: un ludospace 7 places axé sens pratique

Equipée de très nombreux petits rangements bien pensés (accoudoirs, sous les sièges, à coté du conducteur, dans les portes, au plafond, etc.) et capable d’accueillir sans morfler plus de 3000 litres de chargement (mais où ont-ils été trouver toute cette place dans 4.8 mètres de longueur ?), la Caddy possède en outre des portes latérales coulissantes, l’agrément idéal pour accéder sans peine à toutes les places assises.

coffre VW Caddy maxi

Les sièges sont très modulables, permettant de passer facilement de la voiture familiale 7 places à un utilitaire de rêve pour les pires déménagements, transportés haut la main par des moteurs allant de 75 à 140 chevaux.

Enfin, l’habitabilité à toutes les places est excellente tant au dégagement des jambes qu’à la hauteur de plafond. On reconnait bien là la patte des ingénieurs allemands, soucieux d’ajouter à un habitacle ergonomique et modulable une conduite confortable, que l’on saluera avec enthousiasme.

habitacle voiture 7 places volkswagen

Côté sécurité, rien à redire, et pourtant…

Très bonne visibilité, abs de série, airbags nombreux et 4.5 étoiles sur 5 aux crashs tests, ce ludospace 7 places remplit toutes les conditions pour satisfaire les parents les plus prudents, c’est un atout à ne pas négliger. Empressons-nous ceci dit de tempérer ce constat en remarquant que la conduite de la Caddy tient d’un style unique en son genre, voire approximatif, qui fait que soit on renonce à conduire d’autres voitures, trop habitué à ses réactions surprenantes, soit on montre un tempérament d’aventurier.

tableau de bord caddy maxi

En effet, au volant, on a eu l’impression désagréable de cumuler les inconvénients d’un grand monospace, lourd et pénible à contrôler, sans les avantages d’un format plus proche de la voiture familiale. La hauteur de la Caddy (1.83 mètres) n’est sans doute pas étrangère à cette contre performance…

tableau de bord VW 7 places

Un rapport qualité-prix mitigé

Ni belle dehors, ni belle dedans, l’habitacle est exagérément sobre à notre gout.

Mais ce n’est pas le plus important quand on s’intéresse à un ludospace… La faute à sa fonction initiale d’utilitaire ?

La Caddy se montre surtout bruyante sur autoroute, peu intuitive à la conduite, et ses suspensions ont quelque peine à vous bercer, surtout dans un segment où toutes les marques ont opté pour un confort routier adapté à la présence de passagers exigeants : les enfants… Ce qui passerait sans problème pour un ludospace 7 places bon marché s’avère décevant pour ce modèle griffé Volkswagen, avec ses – nombreuses – qualités pratiques, certes, mais aussi ce défaut récurrent : le prix d’achat élevé.

Excellente élève dans la catégorie des voitures familiales d’occasion, la Caddy accuse le cout de son prix à neuf : environ 30’000 euros. Ah oui, tout de même ! Bon, c’est vrai, à ce prix, on a quand-même de très nombreux équipements intéressants, dont l’assistance au parcage, par exemple, ou des modèles de 4×4 7 places. Mais disons-le : de nos jours, on a une préférence marquée pour les moteurs qui s’accommodent de petites quantités de carburant, ce qui n’est malheureusement pas le cas de ce ludospace 7 places.