• Quels sont les monospaces d’occasion les plus performants et fiables ?
  • Quels sont les monospaces d’occasion les plus plébiscités par les utilisateurs ?

Monoplace d’occasion ou monospace neuf ? Le monospace est mort, vive le monospace compact.

Si le concept du monospace a perduré jusqu’au début 2010, l’idée d’un monospace plus compact et plus à même à rivaliser avec les nouveaux formats que sont les SUV, et Crossover a fait son chemin. C’est surtout l’idée d’un seul et unique volume “compact” qui a évolué en permettant au monospace de se conserver une sorte de continuité dans les lignes de l’avant à l’arrière du véhicule.

Renault fut le premier, au début des années 80, à proposer sa version et sa vision de ce que doit être le “minivan familial”, capable de transporter plus de 7 personnes sur de longues distances. Il fut suivi de près par Chrysler et son fameux Voyager qui marquera de son empreinte l’univers de la voiture familiale aux Etats-Unis. Nous sommes au début des années 90 et les déclinaisons ne tarderont pas à venir de la plupart des constructeurs.

Quels critères pour bien choisir un monospace seconde main ?

La croissance du monospace se poursuit dans les années 90 et 2000 pour finalement marquer une pause avec l’arrivée de nouveaux formats après 2005 et qui brossent dans le sens du poils les amateurs de belles carrosseries. Les familles nombreuses ont désormais l’embarras du choix entre SUV, 4×4 SUV, crossovers etc..

Côté tarifs, les monospaces ont toujours été situés dans le haut du panier.

Acquérir un Renault Espace en 2018 vous coûtera la bagatelle de 36000 euros pour l’entrée de gamme et pourra tutoyer les 50000 euros pour le haut de gamme. Le marché du monospace d’occasion est donc un marché porteur et dynamique car nombreux sommes-nous à rechercher la perle rare après une forte décote. Certains modèles dotés d’un faible kilométrage s’adjugent à des prix encore très élevés.

D’où l’essor des monospaces hybrides, appelés monospace compacts, qui sont à mi chemin entre la berline / la routière, et le monospace. Là encore les constructeurs français font figure de précurseurs avec le Renault Scénic et le Citroën Picasso qui ont tous deux fait beaucoup de tort aux grands monospaces au milieu des années 2000.

Reste que lorsque l’on cherche le monospace d’occasion idéal, certains véhicules sont davantage plébiscités que d’autres, et c’est ce que nous allons voir avec ce petit guide du monospace d’occasion.

TOP 10 du monospace d’occasion (2018)

L’équipe d’okey.fr vous propose ici son classement et comparatif des 10 meilleurs modèles de monospaces d’occasion sur le marché français et belge.

1. Renault Scénic: le monospace compact d’occasion idéal ?

Si les première moutures 1 et 2 laissaient présager quelques améliorations à venir, notamment en matière d’habitabilité et de fiabilité, les versions Scénic 3 et plus ont définitivement enterré les reproches que l’on pouvait émettre vis à vis des versions précédentes. Les modèles post-2005 ont conquis les utilisateurs et il est possible de trouver des monospaces Scénic d’occasion à bon prix car le marché regorge de Scénic, toutes versions confondues. Toujours parfaitement adapté aux familles, il remplit parfaitement sa fonction de monospace 7 places d’occasion.

Ce qu’on aime: les rangements astucieux sur toutes les versions, la qualité des finitions du coffre au tableau de bord. Les prix, abordables en occasion en raison du nombre de véhicules en circulation.
Ce qu’on aime moins: le style peu moderne des versions 2 et 3 (par la suite amélioré) avec des restylages très réussis ainsi que la présence d’un équipement en hausse.

2. Citroën C4 Picasso 2: le monospace d’occasion pour les familles exigeantes

Comme pour le Scénic, oublions un instant la première génération du C4 grand Picasso et concentrons-nous sur les moutures qui ont suivi. Si l’on recherche un monospace d’occasion, le Picasso est assurément une des toutes meilleures options sur le marché et ce n’est pas le choix qui manque. Véhicule d’occasion fiable, les années ne semblent pas avoir d’impact sur ce véhicule bien pensé et surtout bien construit.

Ce qu’on aime: les moteurs BlueHDI qui se montrent performants et économiques. Un habitacle réussi et confortable pour 7 passagers.
Ce qu’on aime moins: les suspensions toujours un peu décevantes sur les premières versions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here