Renault Grand Kangoo: un ludospace 7 places accessible

A entrer dans un grand Kangoo 7 places, avec tout l’espace intérieur qu’il y a sur les côtés, aux jambes, à la tête et surtout dans le coffre, on voit bien qu’il manque peu pour en faire une voiture 7 places.

Sans compter que le Kangoo, naturellement haut, a déjà quelque chose d’un monospace, même s’il entre dans la classe des ludospaces, ces utilitaires revus à la hausse pour que le chargement soit humain.

Oui, parce que désolés, mais on aime plus le prix très accessible du Kangoo et la solidité de sa mécanique que son insonorisation, qui rappelle un peu les wagons marchandises. Voyons ce qu’il en est du Grand Kangoo, le ludospace 7 places familial construit par Renault dès 2012.

Vu sur https://betterparts.org
Vu sur https://betterparts.org
Vu sur https://betterparts.org
Vu sur https://betterparts.org

Utiles et agréables, les petits rangements

C’est une habitude dans les séries tirées de véhicules utilitaires : les rangements foisonnent, et le Grand Kangoo ne fait pas exception, loin s’en faut : sur les côtés, aux dos des sièges, dans la console avant, au-dessus des passagers, nous avons trouvé de quoi caser aussi bien menu fretin que grands bazars sans que rien ne s’y entasse. La boite à gant est grande, tout comme les vide-poches.

L’intérieur : efficace

Dans l’habitacle, les qualités et défauts du Kangoo se retrouvent point pour point dans cette version allongée : l’espace est large et confortable, l’assise est bonne et la garde aux jambes et au toit très réussies.

L’accès aux places est aisé, et les sièges se manipulent sans inconvénient, allant même jusqu’à s’escamoter dans le plancher pour le rang 2. Le rang 3 quant à lui consiste en deux véritables sièges, et ils sont spacieux.

L’assise est ferme, les dossiers inclinables, bref : le Grand Kangoo a tout ce qu’il faut pour héberger correctement tous les passagers, en conservant 400 litres de chargement pour les bagages, ce qui est très bien.

Et si vous renoncez au rang 3, c’est alors un très généreux espace de 900 litres qui s’offre à votre chargement matériel.

Vu sur https://betterparts.org
Vu sur https://betterparts.org
Vu sur https://betterparts.org

La décoration intérieure rudimentaire

Voilà pour les principales qualités.

En revanche, pour la déco et les matériaux, c’est une autre paire de manches : les plastiques durs, ternes et légers n’arrivent pas à encaisser les tumultes occasionnés par la forme tout sauf pénétrante du ludospace, à qui il arrive même de vibrer sur l’autoroute. Le plancher est parfaitement plat, ce qui permet de charger toute sorte de matériel une fois les banquettes enlevées.

C’est un grand avantage, et on sait que les designers aiment que la forme suive la fonction, selon le mot d’ordre du mouvement industriel moderne, mais fallait-il pour autant que cette platitude soit reflétée jusqu’aux montants des portes ?

Le dessin : une caisse

Et à l’extérieur, ce n’est guère plus convaincant : grosse, bulbeuse et sans charme, la carrosserie ne vise qu’à faire le job : protéger du vent et de la pluie. Mais d’un autre côté, on relèvera le pare-brise aux grandes dimensions et les vitres généreuses, qui confèrent une luminosité bienvenue à l’ensemble, et une visibilité impeccable.

Vu sur https://betterparts.org
Vu sur https://betterparts.org

Les portes arrière sont coulissantes, ce qui nous semble de loin la meilleure configuration pour accéder à l’intérieur d’une voiture familiale 7 places. Mais quand on voit les autres voitures fabriquées par Renault et leur design audacieux, sans pour autant verser dans la sophistication, on reste songeur devant la carlingue du Kangoo, qui fait figure de parent pauvre.

Tout ça pour un prix séduisant

On pourrait penser que nous n’avons pas aimé le Grand Kangoo. C’est vrai que lorsque des aspects essentiels tels que les matériaux sont à ce point basiques, ça se ressent sur l’ensemble du véhicule.

Pourtant, la générosité de son espace intérieur, l’accessibilité optimale et sa soif toute raisonnable (8 litres au cent en circulation mixte) en font un ludospace 7 places tout ce qu’il y a de plus recommandable, surtout si vous êtes amenés à rouler sur les petites routes ou en ville.

Vu sur https://betterparts.org

Et son prix nous semble valoir le détour, dans une voiture familiale 7 places où rien n’est serré : 23’000 euros neuf, cela augure de très bonnes occasions.

Des occasions sur lesquelles il vous faudra courir sans hésiter, car l’autre touche des usines au losange, c’est la fiabilité des moteurs et des matériaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here