Nissan Pathfinder 7 places: 4.74 mètres de modularité

Les SUV et autres 4×4 ont rongé la place que s’étaient taillée les monospaces dans le segment des véhicules familiaux 7 places, avec plus ou moins de bons arguments.

Plus luxueux que ces derniers, mais aussi très souvent moins spacieux, il existe cependant des modèles de 4×4 7 places très convaincants, sans que l’on doive débourser pour autant 70’000 euros.

Vous en doutez ? Suivez-nous dans le Pathfinder, le gros engin signé Nissan, qui a produit plusieurs véhicules devenus depuis emblématiques.

Copyright © http://www.conceptcarz.com
Copyright © http://www.conceptcarz.com
Copyright © http://www.conceptcarz.com
Copyright © http://www.conceptcarz.com
Copyright © http://www.conceptcarz.com

Pathfinder: un 4X4 7 places volumineux

Grand, le Pathfinder l’est sans aucun doute, mais avec ses 4.74 de long pour 1.86 de large et autant en hauteur, il reste plus ramassé que ses immenses concurrents de chez Audi ou Mercedes, qui doivent justifier leur classe Premium, et s’avère donc nettement moins rude à la ville.

Il offre cependant un volume de chargement intéressant, allant d’un petit 190 litres en format 7 places à un généreux 2100 litres quand les banquettes sont rabattues, dégageant ainsi un bon sol bien plat.

Nous avons apprécié cet équilibre entre volume et facilité de le conduire.

Confort de conduite, et prouesses en terrain vague

Ce d’autant plus que c’est un vrai plaisir de le conduire sur la route, avec son système de suspension très agréable, qui fait oublier ses dimensions et son poids. Mais attention : le Nissan Pathfinder n’est pas un SUV 7 places des villes, mais un vrai 4×4, taillé pour les chemins boueux, les montages et les pentes caillouteuses.

En témoignent la hauteur de caisse et le dessin massif, bien équilibré et compensé par un intérieur soigné, et son nom qui signifie « explorateur de passage », autrement dit : « je trouve le gué ».

Ce véhicule 7 places est un dévoreur d’obstacles infatigable, ce qui lui a valu la distinction bien méritée de « 4×4 de l’année » 2006. Il dispose de plusieurs modalités de couplage en 4×4 qui permet de faire façon de toutes sortes de terrains.

Pour ne rien gâcher, il bénéficie d’une insonorisation excellente, ainsi que d’une tenue de route à toute épreuve, et d’un très bon potentiel au freinage.

Enfin, s’il n’est pas le plus rapide de sa catégorie, le 4×4 de Nissan assure bien, se montre réactif, et de plus facile à diriger, grâce à une direction assistée réglée au millipoil.

Copyright © http://www.conceptcarz.com
Copyright © http://www.conceptcarz.com

Sécurité : des résultats moyens en 2006

La faiblesse du Pathfinder reste ses résultats moyens aux tests de collision d’Euro-Ncap : 4 étoiles sur 5 pour la protection des adultes, c’est pas trop mal.

Mais 3 sur 5 pour les enfants et les passagers, c’est moins bien. Et, sans surprise, pour les malheureux piétons que vous auriez touchés, les dommages sont violents : 2 étoiles sur 5…

Modularité et habitabilité remarquables

Mais là où ce 4×4 familial nous a surpris, c’est dans la modularité de l’habitacle, qui n’a rien à envier à un monospace : sièges inclinables et escamotables, manœuvres hyper fluides, bonnes gardes aux jambes et au toit, et accessibilité toute en douceur s’ajoutent d’une multitude de petits rangements pratiques et bien conçus.

Copyright © http://www.conceptcarz.com
Copyright © http://www.conceptcarz.com
Copyright © http://www.conceptcarz.com
Copyright © http://www.conceptcarz.com

Une consommation digne d’un gros 4×4…

Sa puissance et ses performances routières ont des conséquences sur son appétit : à la pompe, le poids du Pathinfer se fait sentir, avec une consommation en carburant de 11 litres au cent, et un taux d’émission de CO2 compris entre 220 et 280 g/km selon les motorisations, entrainant un malus à l’achat.

Autant de paramètres dont il faut tenir compte, en sachant qu’il se situe dans une bonne moyenne par rapport à ses concurrents.

Des prix intéressants

C’est sûr, qui se penche sur un 4×4 7 places doit s’attendre à débourser une somme conséquente. Sur ce plan, le Pathfinder s’en sort plutôt bien, avec des prix à neuf compris entre 36’000 et 48’000 euros.

En effet, Nissan a voulu proposer une version haut de gamme, nommée Plaza, avec marchepieds, ordinateur de bord ou encore phares au xénon.

Mais, pour une carlingue aussi costaude, la même sur chaque finition, nous recommandons de jeter un œil avisé sur les modèles d’occasion : 10 ans plus tard, l’argus cède le pas aux bonnes économies, pour un véhicule familial qui est indéniablement conçu pour durer.

En plus, quelque chose nous dit que de nombreux 4×4 n’ont pas été mis à la rude épreuve des terrains difficiles pour lesquels ils ont été fabriqués…