2013 : le Peugeot 5008 entre en phase 2

Avec deux sièges supplémentaires en rang 3 pour 700 euros de plus, le Peugeot 5008 restylé garde sa place dans le segment des monospaces 7 places, avec tous les avantages que ce format offre à une famille nombreuse, aux adeptes de covoiturage ou encore aux taxis.

Vendu neuf entre 24’000 et 30’000 euros selon les modèles, il ne manque pas de panache dans ses lignes extérieures. Petite visite de celui qui est encore – et pour peu de temps – un monospace, en attendant l’arrivée en 2017 du 5008 II, qui deviendra un SUV 7 places. Arrivée annoncée pour le printemps prochain.

vue-du-coffre-de-la-peugeot-7-places-5008
Source: carguide.ph
peugeot-5008-monospace7-places
Source: http://www.caradvice.com.au

Peugeot 5008: la capacité d’un monospace 7 places

Quoi qu’on en dise, et même si les constructeurs ont tendance à « upgrader » leurs véhicules 7 places au format SUV, le monospace familial tient les promesses de ses toutes premières jeunesses en termes d’habitabilité et de capacité de chargement.

Ici, pour le 5008 restylé, c’est un coffre allant de 194 en format 7 places à 1750 litres, en passant par un très généreux 680 litres quand le rang 3 est coulé sous le plancher. « Coulé », oui, car, en passant, signalons que la manœuvre est hyper fluide !

peugeot-5008-2014
Source: carguide.ph
coffre-monospace-peugeot-5008
Source: carguide.ph

Habitabilité : tout confort

Quand dans une voiture tous les sièges sont individuels, modulables et escamotables dans le sol, qu’ils peuvent glisser en avant, en arrière, être surélevés ou rabaissés, et leurs dossiers rabattus, on embarque le cœur léger, même pour le plus long des trajets, en sachant que l’inconfort ne sera pas de la partie.

Du conducteur aux derniers passagers, tous bénéficient d’une très bonne assise, dans un habitacle spacieux et très bien insonorisé, avec tout ce qu’il faut de place pour 14 jambes, 14 épaules, 14 bras et 7 têtes.

sieges-arrieres-et-toit-ouvrant-peugeot-5008
Source: carguide.ph
place-a-bord
Source: carguide.ph
sieges-rabattables-peugeot-5008
Source: carguide.ph

Les mensurations du 5008 phase 2

En plein dans les mesures de sa catégorie, ce monospace compact affiche 4.53 mètres de long pour 1.84 de large et une hauteur de 1.65.

Agrémenté de nombreux petits rangements astucieux : vide-poches, boite à gant, console centrale à l’avant, il optimise son volume tout en séduisant par un intérieur sobre et élégant – surtout si l’on apprécie les nuances de gris – et largement ouvert sur l’extérieur : avec un pare-brise d’1.7 m2 qui, moyennant option, peut être prolongé en toit panoramique et voir sa taille doublée, la visibilité est optimale et la sensation d’espace multipliée.

Une consommation haute performance

S’il assume facilement les vitesses autoroutières, sans pêché excessif, c’est vrai, mais sans lourdeur exagérée non plus, sachant qu’il est monté sur l’ancienne plateforme, celle de 2009, et qu’il pèse 1500 kilos à vide, il accusera facilement 2 tonnes à cargaison pleine.

C’est nettement moins qu’un SUV, certes, mais cela pourrait laisser craindre le pire à la pompe. C’est là que le monospace 7 places de la marque au lion convainc le plus, avec une consommation mixte annoncée à moins de 4.5 litres au cent pour un moteur diesel, ce qui laisse augurer une bonne moyenne de 6 litres au cent pour un conducteur non-professionnel.

Un monospace familial agréable à conduire

Planche de bord couchée à l’horizontale, volant vertical, siège conducteur facile à moduler selon ses convenances personnelles, tout vise à procurer au conducteur un maximum de confort de conduite, et cette sensation est confirmée sur la route.

tableau-de-bord-1-peugeot-5008-7-places
Source: carguide.ph
tableu-de-bord-5008
Source: carguide.ph

Dans l’ensemble, le Peugeot 5008 restylé se comporte bien : les suspensions sont efficaces et bien réglées, le moteur respecte votre besoin de tranquillité, et les conditions de sécurité sont excellentes, avec un résultat de 5/5 aux crash-tests.

Certes, la reprise est un poil lente, mais pas plus qu’un autre monospace familial, ce qui, soit dit en passant, explique peut-être le succès croissant des SUV 7 places, souvent plus dynamiques, mais aussi plus gourmands…

Enfin, last but not least, signalons la fonction « stop&start », qui permet de récupérer l’énergie du freinage et de l’emmagasiner en batterie pour l’injecter dans le redémarrage ; si c’est pas beau, la technologie !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here