Mitsubishi Outlander 3ème génération : un joli SUV 7 places

Lancée en 2005, la gamme Outlander de Mitsubishi a connu 3 restylages qui l’ont rendu de plus en plus beau.

Les deux premiers modèles ont été menés en partenariat avec la firme Peugeot PSA, tandis que la dernière en 2012, propose une configuration plus spacieuse, faisant de l’Outlander un SUV 7 places encore plus beau, très beau même, et qui a la bonne idée de tourner au diesel.

Mais l’apparence ne fait pas tout, alors nous allons nous intéresser de plus près à ce que ce véhicule familial a à offrir.

Copyright © http://allcarmodels.net
Copyright © http://allcarmodels.net
Copyright © http://allcarmodels.net

Mitsubishi Outlander 3 – 7 places: une belle bagnole

A la première approche, il apparait que l’Outlander figure parmi les plus beaux SUV 7 places : ses proportions élégantes et sportives se voient rehaussées d’une calandre allongée au design très dynamique, qui apporte ce qu’il faut d’agressivité à un véhicule qui manque un peu de vigueur, mais se révèle écologique pour un SUV. L

a planche de bord sobre et épurée positionne des commandes ergonomiques à portée de main, et donne le ton à un intérieur bien assemblé, avec des matériaux qui inspirent la douceur et le confort, pour des prix compris entre 28’000 et 40’000 euros.

Copyright © https://www.netcarshow.com
Copyright © http://allcarmodels.net

Dimensions et habitabilité

Avec ses 4.70 mètres de longueur (pour 1.80 de largeur et 1.71 de hauteur), le Mitsubishi Outlander sait se taille une place dans le trafic sans pressuriser des passagers dans un habitacle aussi spacieux que beau.

Dans ce dernier on trouve assez de place pour une famille de 5 personnes : d’un volume maximal de 1700 litres en configuration 2 places, le coffre maintient un bon 590 litres (460 pour le modèle hybride, qui garde un peu d’espace pour la batterie et empêche le format 7 places) en mode 5 places, ce qui a donné aux concepteurs l’idée d’ajouter 2 places supplémentaires dans le coffre.

Mais attention aux longs trajets : le rang 3 est destiné à des enfants, voire des ados, dont la souplesse sera sollicitée pour qu’ils parviennent sur leurs sièges, et de plus, il mange ce qu’il reste d’espace, en laissant un petit 150 litres pour les valises.

On considérera donc que c’est un SUV 7 places pour aller à l’école.

Copyright © http://www.bestcarsnews.com/
Copyright © http://www.bestcarsnews.com/
Copyright © http://www.bestcarsnews.com/

Conduite sur route : mou, mais très sûr !

Etonnamment, alors qu’il n’est ni lourd ni énorme, il manque sensiblement de pêche, sans compter que la direction assistée du véhicule est à la peine, et on rame pour le diriger.

Peu intuitive, elle demande de bien s’y accoutumer, et même là, on ne peut pas dire que ce soit une partie de plaisir, alors imaginez quand il s’agit de se garer…

Mais un véhicule familial peut se passer des sensations fortes, ce d’autant qu’il assure carrément sur le plan de la sécurité des passagers et des piétons, avec une excellente notation d’après crash tests par l’organisation Euro-Ncap : 5 étoiles !

Au rayon des points faibles, signalons les suspensions réglées à la dure, peut-être pour assurer la sensation des défauts de la route ? Rien de bien méchant, pour un véhicule qui, avec ses 2 roues motrices et malgré son nom, est surtout dessiné pour le bitume et les environnements urbains.

Copyright © http://allcarmodels.net

Moteurs et consommation

Un des points forts de l’animal, ce sont les moteurs !

Relativement léger (1800 kilos à vide), il se montre peu gourmand dans sa catégorie, se contentant de 8 litres au cent, et surtout, il ne rejette que très peu de CO2, arrivant même à 42 grammes par kilomètre pour le couple le plus économe, ce qui lui vaut un gros bonus d’achat.

C’est épatant, surtout quand on compare ces chiffres avec les 13 litres de carburant et les 240 g/km des premiers Outlanders !

Trois modèles hybrides

Du coup, Mitsubishi a tenté le pari de lancer en 2013 trois finitions hybrides de l’Outlander 5 places, et dont on espère qu’elles déboucheront sur des SUV 7 places électriques.

Un système entièrement automatisé sélectionne 3 types de contributions de la batterie selon la charge ou les efforts à fournir, et permet de passer sans s’en rendre compte d’un mode entièrement électrique à un mode où la batterie renforce le carburant.

Le comportement routier est très bon en mode électrique, et on ne se lasse pas du silence du moteur ! A remarquer que les hybrides sont nettement plus chers, avec des prix allant de 47’000 à 57’000 euros, et qu’elles n’offrent pas encore de modèle 7 places.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here