Ford Grand-C-Max : un monospace 7 places qui se rêve en 6 places
monospace-7-places-ford-grand-c-max

Fort de ses 4.52 mètres en longueur pour 2 en largeur et 1.68 de haut, le Grand C-max offre 7 vrais sièges individuels, mais inégaux en habitabilité, comme on le verra plus en détail ci-dessous.

Et pourtant, difficile de trouver véhicule mieux conçu dans sa globalité, pour des prix à neuf allant de 20’000 à 30’000 euros, autrement dit, bientôt 7 ans après leur commercialisation, et vu la fiabilité des moteurs Ford, on peut s’attendre à y trouver à bon prix de parfaits monospaces 7 places d’occasion.

Capacité de chargement : correct

Le coffre aussi obtient des mesures inégales : très petit (90 litres) au format 7 places, il arrive à 450 litres en 5 places et jusqu’à un très honorable 1750 litres si l’on rabat tous les sièges arrières.

De boites à poches, les rangements à portée de main sont largement suffisants pour en faire un véhicule axé côté pratique. Il est derrière, le temps des gigantesques monospaces aux tailles de fourgonnettes, pour le meilleur ou pour le pire…

Source / vu sur: http://cloudlakes.com/

Des bonus pour l’accès à l’habitacle

Au rayon accessibilité, en revanche, on relève des choix astucieux, comme par exemple les portes latérales coulissantes (qui tendent à se faire rares), le hayon à commande électrique en option, mais surtout la possibilité de rabattre le siège central du rang 2 – siège individuel, mais très étroit, au passage – sous celui qui lui est adjacent pour dégager un excellent accès au rang 3 dans un véhicule 6 places, lequel, avec ses petits dossiers, est délibérément conçu pour des enfants.

sieges-arriere-ford-grand-c-max
Source / vu sur: http://cloudlakes.com/

Esthétique : sobriété et bon goût

C’est vrai qu’il n’a rien de marquant, ce monospace familial, ni beau, ni laid , et pourtant, pas grand-chose ne détone à en faire le tour.

La carrosserie est sobre et plutôt simple dans son dessin, malgré des lignes qui tendent à lui insuffler du dynamisme, notamment par le biais d’un dessin de caisse plongeant, de tiges de montants noires, pour unifier le dessin des vitres latérales (un choix partagé par la quasi-totalité des constructeurs depuis quelques années) ou encore les optiques en légers décalage.

A l’intérieur, bonne surprise : la planche de bord et ses angles arrondis amène un punch bienvenu dans les courbes d’une voiture définitivement familiale, dont l’habitacle s’est voulu, lui aussi, sobre.

On est loin des audaces françaises, surtout si on le compare avec les nouvelles générations de monospaces au designs électriques et innovants…

La route, son domaine de prédilection

Stable, réactif et sûr, le Grand C-Max est monté sur la même plateforme que les modèles de Focus.

Il garantit un très bon confort et des conditions de conduite optimales, auxquelles on ne saurait guère demander quoi que ce soit de plus.

Avec sa taille qui le place en plein milieu du gabarit des grands monospaces 7 places, il se révèle maniable et bénéficie d’une excellente tenue de route, réglée au millimètre par un système de direction assistée qui fait le bonheur de la firme, le tout dans des limites de consommation très raisonnables, puisqu’il faut compter environ 7 litres au cent en circulation mixte, et modérée !

tableau-de-bord-ford-grand-c-max
Source / vu sur: http://cloudlakes.com/

En outre, les amortisseurs sont bien équilibrés, et parmi la gamme des équipements proposés, relevons un détecteur d’angle mort, ainsi qu’un régulateur de vitesse et une assistance au parcage très performante.

Un monospace 7 places d’occasion fiable et économique

L’atout majeur du Grand C-Max pour qui cherche un monospace familial d’occasion réside dans l’équilibre trouvé entre qualité du véhicule et des prix vraiment bas.

D’entrée de gamme, il était vendu à 20’000 euros, autrement dit dans la catégorie la plus avantageuse pour une voiture familiale, tout en proposant des comportements routiers de très bonne qualité, finalement assez proches de ceux d’une simple berline.

Question habitabilité il est en plein dans la bonne moyenne, sauf pour ce curieux siège central en rang 2 qui, lui aussi, rappelle un peu les banquettes des berlines.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here