Volvo XC90 première génération: le SUV 7 places d’occasion haut de gamme

Volvo XC90 : un SUV 7 places de 4.80 mètres axé confort

Si le SUV suédois n’est à notre avis pas le plus beau des véhicules 7 places (rang 3 en option), il a le mérite de s’inscrire en plein dans la ligne des voitures de la marque, tant au niveau de son allure que des choix opérés, ce qui ne manque pas de plaire aux afficionados.

En développant une habitabilité record pour un modèle relativement court – quoiqu’il fut à sa sortie le plus gros des 4×4 urbains – Volvo a montré une fois de plus la qualité de ses conceptions. Le XC90 fut d’ailleurs une réussite commerciale dès sa parution, ce qui augure de très bonnes occasions aujourd’hui.

consommation trop élevée
SUV Volvo occasion
habitacle volvo 2003

Volvo CX90: habitabilité réussie

Tous les sièges, y compris les derniers, aisément escamotables pour dégager un sol parfaitement plat, et destinés à accueillir des enfants de 1.70 maximum, sont de véritables places individuelles. Quant au volume de chargement, il oscille entre 250 et 1840 litres, autant dire qu’il est tout à fait respectable. Combiné avec l’ouverture du hayon en deux parties, si pratique pour ménager ses efforts et son dos, ces atouts placent notre Volvo en bonne place parmi les SUV 7 places d’occasion.

Volvo 7 places XC90
volvo 7 places

coffre volvo occasion 2003 XC90

Un véhicule au luxe rudimentaire

Outre une allure générale carrée et assez fade, le XC90 souffre d’un manque d’audace patent qui s’est prolongé dans l’habitacle.

Les matériaux sont tristes quand ils se veulent sobres, et les sièges, pourtant spacieux, sont trop mous pour être honnêtes. On apprécie cependant la planche de bord élémentaire et très ergonomique.

Considérée avec les pare-chocs noirs, qui ont pourtant disparu des routes et des chemins, ces aspects nous poussent à situer le XC90 dans la catégorie des véhicules conçus par des ingénieurs, pour des ingénieurs, ce qui présentait l’avantage de situer le SUV familial dans des gammes de prix relativement abordables (d’où aussi son intérêt si on cherche un véhicule 7 places d’occasion).

volvo XC90 2003 tableau de bord

SUV Volvo: sécurité optimale

Oh, attention ! Ce n’est pas un défaut d’être rationnel, loin de là, qu’on s’entende ! Mais quelque chose nous dit que le cœur de cible de ce genre de grosses voitures est sensible à des agréments d’ordre plus ludique.

Mais ce SUV 7 places a un autre avantage, et de taille : son comportement garanti en matière de sécurité. Avec le XC90, les concepteurs de la firme ont été les premiers à recevoir la note maximale aux tests de collisions Euro-Ncap pour un véhicule de ce type, assurant une sécurité totale à tous les passagers en cas de chocs plus ou moins violents. Respect, Messieurs.

Consommation en carburant ; attention à la gueule de bois

Malgré son succès et ses qualités indéniables en termes de sécurité, d’ergonomie, de conduite, de fiabilité et d’habitabilité, on sait pourquoi il est possible de trouver des XC90 pour pas cher, 13 ans après sa première commercialisation : les soifs des SUV 4×4 fabriqués alors sont monumentales ! 16 litres au cent en conduite mixte, c’est énorme !

Quand on pense que c’est un Volvo, un constructeur qui est pourtant depuis si longtemps attaché au respect de l’environnement et à des cylindrées de taille raisonnables, le pionnier des catalyseurs, on en perd un peu son latin…

Sur la route, confortable… et un peu mou

Globalement, la conduite est à l’instar de ses sièges : confortable, mais molle.

Le XC90 de 2003 (car il y aura une deuxième génération) s’avère un bon rouleur : la direction est sûre et intuitive, les suspensions aussi, le freinage assisté fait des merveilles, et l’habitacle reste stable dans les virages.

En revanche, on a envie de dire qu’il y a des choix qui s’imposent : quand on commercialise un véhicule qui pèse 2.2 tonnes à vide et qui se destine à d’importants chargements (autrement dit : qui pèsera souvent plus de 2.5 tonnes), il faut y mettre le moteur qui va avec, sans quoi on frise la crise de nerfs en accélération !

Les moteurs de la firme ont un peu de peine à dynamiser la conduite de ces grosses carlingues, mais à choisir entre une sécurité optimale et des réflexes de félins, le constructeur suédois a somme toute fait un choix là encore rationnel pour le plus grand bonheur de ceux qui cherchent un SUV 7 places d’occasion familial, fiable et solide.

Articles récents

Marque de voiture: Lancia

Logo Lancia Une identité pour la postérité ? Après une signature calligraphique dorée comme badge durant ses premières années, Lancia adopte diverses griffes toujours marquées par la...

Changement de plaquette de frein : à faire avant un long trajet ?

Qui veut aller loin ménage sa monture, dit le dicton.C’est encore plus vrai de nos jours, si on veut préserver son véhicule personnel pendant...

Assurance auto tous risques ou au tiers : laquelle choisir ?

Vous venez d’acheter une nouvelle voiture, peut-être même la première que vous n’ayez jamais eue ? Vous êtes heureux de cette nouvelle...

Mercedes Classe R restylé en 2010: le break 4×4 7 places de luxe

Mercedes Classe R 2010 : un break 4x4 et 7 places La Classe R de Mercedes a quelque chose d’un concept car pour les familles : le...

Citroën C4 Grand Picasso: le monospace compact 7 places de référence ?

Monospace grand Picasso: une signature de prestige et une réussite sur la route En obtenant des ayants droit le droit d’accoler à leur monospace 7 places...

Nos articles sur le même sujet