Opel Zafira : l’arrivée du rang 3 dans le plancher

En 1999, cinq ans après les modèles construits ensemble par Peugeot, Citroën, Lancia et Fiat, Opel s’associait avec Subaru et Chevrolet, et sortait son monospace 7 places avec une innovation qui fera des émules : les sièges d’appoint insérés dans le plancher, grâce auxquels on passe aisément à un coffre de très grande taille.

Si la Zafira A a été rapidement modifiée, les premiers moteurs présentant des anomalies dans la consommation d’huile, la voiture familiale s’est avérée de taille à concurrencer les monospaces des autres firmes, en convaincant près d’un million et demi d’utilisateurs entre 1999 et 2005.

opel zafira 7 placesface avant de l'opel zafira A

Opel Zafira: un monospace 7 places d’occasion très, très compact

Avec une régularité toute germanique, des nouvelles générations ont été commercialisées tous les 6 ans, mais chaque nouveau modèle a repris la force de la Zafira A : son excellente modularité, particulièrement pour les sièges en rang 3, que l’on peut escamoter dans le plancher du coffre en un geste des plus rapides et simples, et sa très confortable habitabilité, généreuse aux jambes et à la tête, le tout dans seulement 4.32 de longueur !

Et le crash test dans tout ça ?

Certes, on pourra regretter que la banquette en rang 2 soit un peu dure à l’assise, mais ce léger défaut ne nous semble pas rédhibitoire.

Et si les sièges en rang 3 sont considérés d’appoint, et conviennent très bien à des tailles enfantines, on vous déconseille vivement d’essayer d’y faire entrer votre patron, surtout s’il mesure plus d’1 mètre 60

Forte de ces prouesses techniques et de cette impressionnante efficacité pratique, la Zafira A s’est très bien vendue en France, et reste l’un des monospaces 7 places d’occasion les plus recherchés.

coffre zafira Aopel zafira 1 occasion

Opel Zafira : un grand volume dans le coffre

Avec ses 150 litres de chargement en format 7 places, 600 litres quand le rang 3 est escamoté, et jusqu’à 1700 litres en repliant la banquette du milieu, vous êtes tranquille pour une sacrée quantité de courses, sans compter que les manipulations permettant de rabattre ou de pousser les rangées sont remarquablement pensées et exécutées.

sièges rabattables3 places arrière

Côté conduite, c’est un peu mou

Bien sûr, on n’achète pas un monospace 7 places d’occasion pour atteindre les 200 km/h, surtout si on transporte plusieurs personnes.

De ce point de vue, et ceci pris en compte, la Zafira A se défend assez bien avec ses différents moteurs, même si son atout premier n’est pas de l’ordre du dynamisme, et sa consommation en carburant relativement importante, mesurée à près de 9.5 litres au cent. Prestation quelque peu molle, donc, et pas seulement du point de vue de la puissance, d’ailleurs : la tenue de route souffre d’une tendance à trop vouloir tanguer dans les virages, qui sera nettement revue dans la Zafira B, et la distance de freinage se révèle plutôt longue.

tableau de bord opel zafiratableau de bord opel

Un design bien de son temps

Enfin, vu de 2016, à une époque où même les monospaces bénéficient d’une carrosserie chromée, stylée et parfois agressive, ce modèle porte bien les marques de son époque, qui voyait dans les monospaces, même compacts, des petits frères des anciennes fourgonnettes.

Les conducteurs sensibles à l’esthétiques devront prendre sur eux s’ils cherchent un monospace 7 places d’occasion : quelle que soit la marque, les dessins présentent tous un air pataud, bien sympathique, il est vrai, mais sans relief.

Toutefois, l’attention portée à la visibilité pour le conducteur, et à la – grande – taille des fenêtres en général, font de la Zafira A une voiture familiale qui a tout pour séduire, même 15 ans plus tard.